Connexion

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

LA PRAXIS D'ORLEANS

 

 

 

 

Avec ses 120 000 habitants intra muros, et trois fois plus sur l’ensemble de la métropole, la capitale de la région Centre Val de Loire qu’est Orléans est une ville en pleine restructuration, alliant passé prestigieux et désir de modernité.

Orléans fut longtemps une des villes les plus importantes et les plus influentes de France. Et ce dès la fin de l’antiquité comme épicentre des Carnutes, et jusqu’à la mort de Louis XI qui fut le dernier roi d’Orléans. Après lui, la ville perd sa stature royale au profit de Paris, tombe peu à peu dans l’anonymat populaire, mais conserve sa splendeur et son rayonnement jusqu’à la révolution, en devenant la résidence des dauphins de France et en accueillant les fabuleux châteaux de la Loire.

Après la révolution, les moyens de transports terrestres se développent au détriment du transport fluvial, Orléans n’est alors plus un point de passage obligé et perd son importance économique. Les guerres n’épargnent pas la ville, détruite et reconstruite plusieurs fois, elle peine à se moderniser. L’après guerre est difficile, la criminalité et la délinquance s’installent, la ville devient une cité dortoir de la capitale sans ambition.

Mais depuis les années 2000, Orléans relève le défi de la modernité. La Loire qui coule à ses pieds redevient un enjeu majeur du rayonnement et du dynamisme de la ville, grâce aux fêtes de la Loire. Les fêtes de Jeanne d’Arc deviennent incontournables et rappellent à son prestigieux passé. Les transports se développent, les services publics se modernisent, des quartiers sont restaurés, de grandes entreprises s’installent. Ville d’Art et d’Histoire, Orléans devient une destination touristique prisée des amateurs de nature et de patrimoine, avec comme point d’orgue la Loire et les châteaux de la Loire.

 

La Camarilla

La praxis d'Orléans couvre l'ensemble de l'agglomération Orléanaise, et c'est dans cette zone géographique qu'habitent quasiment tous les vampires, car c'est la seule zone de chasse conséquente capable de subvenir aux besoins quotidiens de l'ensemble des sujets. Même les quelques villes alentours comme Beaugency, Meung sur Loire, Chateauneuf sur Loire et Sully sur Loire n'offrent pas assez de divertissements et d'activités nocturnes aux mortels pour permettre aux vampires d'y chasser. Seule la ville de Blois peut rivaliser avec Orléans au sein du domaine de l'Orléanais sur cette question cruciale là.

Capitale de la région disposant de tous les services publics d'état et départementaux, des moyens de transports et des réseaux économiques suffisants, Orléans est naturellement la capitale du domaine et le centre du pouvoir du Prince Némésis. C'est au coeur de la ville que le Prince siège officiellement et réunit les semblables dans l'Agora, au plus proche des institutions et des moyens de la société pour mieux les influencer.

L’ancienne du clan Brujah et Prince Némésis est quasiment toujours présente à l’Agora. Recevant tous ceux désireux de la rencontrer, se montrant à l’écoute de chacun, elle donne d’elle-même l’image d’une femme d’affaire moderne et élégante. Paradoxalement, elle semble moins crainte que les autres aînés du domaine Christophe et Philippe II d’Orléans, mais c’est malgré tout elle qui a su s’imposer comme successeur de l’ancien Prince Charles d’Orléans.