Connexion

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

LE DISTRICT DE BLOIS

 

 

Avec son agglomération et ses 110 000 habitants, Blois cultive et douceur et une qualité de vie sans pareils. Dotée d'un environnement naturel et architectural exceptionnel le long de la Loire, Blois est au cœur du périmètre classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

La plus grande fierté de Blois est son Château royal, qui surplombe les rues du centre ancien et le fleuve royal. Il est l'introduction idéale à la visite du Val de Loire car il représente la synthèse de l'architecture et de l'histoire des châteaux de la Loire. Résidence de 7 rois et de 10 reines de France, c'est un lieu évocateur du pouvoir et de la vie quotidienne de la Cour à la Renaissance. Riche de plus de 30 000 œuvres, le château présente une partie de ses collections dans les appartements royaux de l'aile François Ier, dans le musée des Beaux-Arts installé dans l'aile Louis XII mais également lors de ses nombreuses expositions temporaires.

La Maison de la magie – Robert Houdin, grande maison bourgeoise du XIXe, voisine du château, ses célèbres dragons, ses spectacles et son étonnant fonds consacré à l'art magique enrichit également la visite de la ville.

Le cœur de Blois bat aussi au rythme d'une culture bien vivante et en phase avec son époque, avec plusieurs scènes ou viennent se présenter de nombreux artistes, et épaulé par près de 800 associations et d’un pôle universitaire d’enseignement supérieur avec des filières spécifiques peu présentes dans le reste de la région.

 

La Camarilla

Blois fait partie intégrante du domaine de l'Orléanais. Cette cité royale fut toujours revendiquée comme domaine personnel de l'ancien Prince de l'Orléanais Charles d'Orléans, qui disait y séjourner régulièrement.

Officiellement la ville n'abrite aucun vampire, hormis peut-être le dernier Prince, à qui le Prince actuel Némésis à laissé le district en responsabilité, mais nul ne l’a revu depuis son abdication en 2015. Un mystère pour cet illustre aîné du clan Toréador qui avait su s'élever au rang des plus illustres Princes de tout le royaume.