Imprimer

Principe des dettes

Les vampires ont depuis longtemps adopté un mode de paiement indépendant des monnaies fragiles locales qui ne traversent pas les âges, basé sur l’individu et sur la réciprocité, il s’appelle la dette, ou la promesse du service rendu en échange d’un autre équivalent. Ce système est très ancré car il a fait ses preuves d’efficacité et d’universalité. Ceux qui ne jouent pas le jeu et ne remboursent pas leurs dettes sont traqués et mis au banc, bannis ou détruits.

Il est d’usage que le prince ou un de ses officiers soit garant des dettes échangées sur son domaine, en les consignant par écrit dans un acte officiel, que chacun peut consulter afin de montrer qui paye et rembourse ses dettes, et qui les accumule au fil du temps sans les rembourser.

Valeurs des différentes dettes

 

La dette mineure

C’est un service qui n’a pas demandé d’effort particulier, il n’a pas mis le personnage en porte à faux, et la majorité des vampires auraient pu rendre ce servcice également :

 

La dette majeure

C’est un service réel qui n’est pas négligeable car il a demandé des efforts et du temps, pouvant comporter des risques, et que seul un petit groupe de personne pouvait rendre :

 

 La dette de sang

C’est un service réellement important. Le vampire est prêt à risquer son intégrité physique et morale pour le rendre, il est prêt à apprendre des secrets gardés parfois jalousement par d’autres, il est prêt à trahir sa parole contre son gré pour honorer sa dette en vertu de la sacralité du système, il est prêt à verser le sang. Très peu de personnes sont capables de rendre un tel service :

 

La dette de vie

La dette de vie est la plus difficile à rembourser et la plus délicate, car le prix à payer est comme son nom l’indique, la vie ou la mort. Vous avez été sauvé d’une mort quasi certaine, et il faudra rembourser cette dette un jour ou l’autre. Tout le monde est susceptible de rendre un jour ce service en fonction des circonstances. :

 

 

Echanges et transmissions des dettes

Les dettes de même valeur peuvent s’échanger entre plusieurs personnes, et peuvent s’annuler si elles sont dues réciproquement. Ce qui peut laisser penser que cela rend le système complexe, est en réalité très simple. Un exemple sera bien plus parlant.

 

Lorsqu’un vampire rencontre la mort finale, toutes les dettes qu’il avait contractées ne disparaissent pas avec lui. Les dettes qu’il possédait reviennent à ses ascendants en commençant par le sire, alors que les dettes qu’il devait sont transmises à sa descendance ou à son pupille actuel. Il est de coutume de désigner directement celui qui récupèrera ses dettes en cas de disparition, au moment de la transaction.

 

Affichages : 19